sept 292011
 

J’adore les films de Bollywood. Il y a toujours quelque chose de magique. Regardez cette scène par exemple. On peut voir 3 malabars courir pour leur vie. Les deux premiers semblent blessés. Le troisième a une coupe formidable et une belle chemise. Puis soudain, des jambes apparaissent à l’image. Au bout de ces jambes, des chaussures vernies et agiles qui refusent la gravité. Newton n’a pas de prise dans ce film. Le héros, s’il en est un, bondit et un saut périlleux en avant plus tard, il fait tomber les 3 colosses avec seulement 2 jambes. Puis, nous avons un gros plan sur cette figure d’autorité, je parle de son entre-jambes, tandis que d’une main il sort une cigarette et que l’autre tient les 3 gaillards en respect. La cigarette s’envole comme une pièce de monnaie, le pistolet phallique se décharge d’une balle. Pan !  En plein dans le mille, pile au bout de la clope qui retombe dans la main de Rajnikanth, un gentil gars à l’œil brillant comme un cocker. Mais le plus étrange dans l’histoire ce sont ses mots…

Que dit-il ? Je n’en sais rien. Je sais par contre qu’il jette un regard vers sa ceinture avec un sourire qui ne me dit rien. Et il tient sa tête bizarrement aussi.Au final, j’aurais appris une chose sur moi-même : je veux apprendre à allumer mes cigarettes comme lui.

Related posts:

 Leave a Reply

(Required/requis)

(Required/requis)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>