oct 102011
 

C’est lundi. Nous sommes en octobre. Et voici la chanson du lundi que vous avez attendu toute la semaine. La seule bonne raison que vous aviez de vous lever ce matin.  Je suis heureux de vous prévenir que cette chanson est en réalité un medley souriant. 3 jeunes musiciens reprennent 26 chansons de ces 49 dernières années en 3 minutes. La particularité de ces chansons, c’est qu’elles ont toutes un passage où le chanteur chante sans parole. Oui, c’est possible. C’est quand le chanteur fait lalala ou doubidou. Vous voyez ce que je veux dire ?

Pratique pour lui, il n’a pas à se souvenir des paroles. Pratique pour le public, il n’a pas besoin de chanter en yaourt pour faire croire qu’il connait les paroles. C’est vraiment du gagnant/gagnant.  Du coup, ce medley est  un morceau étrange plein de tididam, de shanana et de ohoh oooh.  Et il faut bien se l’avouer. S’il y a un jour où on ne veut pas se casser les neurones, c’est bien aujourd’hui. Rien de bien compliqué, juste une pause où on se laisse aller et on essaie de reconnaitre les titres des morceaux qu’on écoute.

Avec :

Jane Lui au chant (http://youtube.com/luieland).

Michael T. à la basse (http://www.michaelt.org)

Jonathan Batiste au piano (http://www.jonathanbatiste.com).

Réalisé par Joe Sabia (http://www.joesabia.co)

Related posts:

  2 Responses to “Une histoire des paroles de musique sans parole”

  1. [...] s’amusent à innover avec des instruments classiques. Ils ont par exemple écrit « l’histoire des paroles de musique qui ne sont pas des paroles » ou la comédie musicale sur Zuckerberg. Cette fois, ils reprennent les sons cultes de [...]

  2. [...] déjà continue avec ses expériences musicales déjantées. Après le Jukebox humain, une histoire des paroles de musique sans musique, ou la Phoneharmoney, voici la chanson du thème d’intro de la série Le Prince de Bel-Air [...]

 Leave a Reply

(Required/requis)

(Required/requis)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>