nov 092012
 

Voici la machine à gâchis perpétuel d’énergie. Son principe ? Un mécanisme simple appuie sur le bouton d’un ascenseur et quand la porte s’ouvre, cela actionne le même mécanisme à un autre étage. L’ascenseur repart donc illico presto à l’autre étage et à l’ouverture de ses portes, il actionnera de nouveau le mécanisme. Le plus beau dans ce dispositif, c’est qu’il intègre également une calculette de l’énergie gaspillée. Cette énergie exprimée en kilojoules est imprimée sur une bande de papier qui tombe directement dans une poubelle. Un beau gâchis perpétuel d’énergie qui a au moins la bonne idée de nous pousser à la réflexion.

Un projet de Niklas Roy

  One Response to “La machine à gâchis perpétuel d’énergie”

  1. C’est un bon artifice de calculer la perte d’énergie pendant le travail d’un n’importe quel ascenseur, mais la chose qui est importante est de fouiller de nouvelles voies par lesquelles nous pouvons minimiser le gaspillage d’énergie.

 Leave a Reply

(Required/requis)

(Required/requis)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>