août 152009
 

Comment transformer 15 femmes en bikini en un synthétiseur géant ?

Le compositeur de musique électronique Calvin Harris est certainement un maître dans l’art d’associer les éléments qui me plaisent : de la musique, des filles en bikini et de la technologie. Le mieux, c’est que ce n’est pas n’importe quelle fille qu’il est arrivé à avoir en bikini. Non, mon bon monsieur. Il a eu des danseuses… rien que pour lui. Comment s’y est-il pris  ?  Regardez un peu comme son plan était  machiavélique et parfait.

Il explique au début de la vidéo qu’il souhaite utiliser de la peinture  conductrice pour créer un synthétiseur humain. Pour info, (et c’est là que ce mec est un génie), les filles ne sont pas en bikini pour faire jolie, mais pour éviter que les vêtement via le frottement ne coupe le circuit. Les filles se tiennent sur une sorte de tapis et quand elles touchent une autre personne reliée à un autre tapis, elles ferment le circuit et produisent un son. Pour arriver à faire de la musique ainsi, il a utilisé des danseuses (ce qui explique leur parfaite plastique). Le résultat est devant vous. Superbe.

Voici le Making of pour ceux qui n’ont toujours pas compris comment ça fonctionnait :

Dommage qu’il ne se contente que des mains et pieds comme conducteurs…

[via Gizmodo]

août 142009
 


Here is the most buzzed video of the week : King Rat performed by Modest Mouse. Why ? Certainly because the clip was directed by Heath Ledger (the Joker in the last Batman) and as you certainly know, he died in his flat in New York. The clip is really good though. And you might even enjoy the song.

août 082009
 

Si vous ne connaissez pas encore Playing For Change, attendez-vous à être agréablement surpris. L’idée de Mark Johnson est simple : faire jouer ensemble des musiciens qui ne se connaissent pas, qui habitent aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe ou en Afrique, le tout sans qu’ils se rencontrent. Comment ? Il a prit son sac à dos et ses micros et il a parcouru le monde entier. Sur sa route, il a croisé divers musiciens de rue, des chorales, des artistes accomplis et il leur a demandé de jouer un morceau qu’il pourra ensuite compléter avec un autre instrument enregistré dans un autre pays, par un autre musicien. Une fois rentré chez lui, il a réuni ses enregistrements pour créer un disque sublime et des vidéos extrêmement fortes. Pourquoi fait-il ça ?

Il a créé la fondation Playing for Change. Son but est  d’essayer de rassembler par la musique. Elle se charge de fournir des infrastructures et des programmes éducatifs aux musiciens et aux communautés dans le monde.

Pour finir de vous convaincre, un autre morceau de musique intitulé Don’t Worry composé par Pierre Minetti et interprété par des musiciens du monde entier :

War/No More Trouble de Bob Marley interprété par des musiciens inconnus du monde entier (à part peut-être Bono, chanteur dans un groupe irlandais qui pourrait éventuellement remplir une salle) :

Un extrait du documentaire Playing for Change – Peace through Music :

Maintenant, vous avez peut-être envie d’acheter le CD et de faire une bonne action en même temps puisque l’argent servira à ouvrir des écoles de musique dans le monde : Songs around the World: Playing for Change.

Leur site [Playing for Change]

août 052009
 

Voici enfin le CATcerto dans sa version intégrale. Le CATcerto a été composé par Mindaugas Piecaitis, le chef de l’orchestre de chambre Klaipedia. Ce concert a été filmé le 5 juin 2009 au Klaipėda Concert Hall en Lithuanie.  L’originalité de ce concert, c’est que la musique a été composée pour aller avec une vidéo de Nora, une chatte pianiste qui s’est fait connaitre sur Internet. Sa maitresse, prof de piano, a filmé sa chatte en train de jouer du piano. A l’autre bout du monde, le chef lithuanien Mindaugas Piecaitis, a trouvé l’inspiration en écoutant Nora et a écrit cette pièce. C’est à ma connaissance le seul concert où un chat est soliste. Bonne écoute. [Catcerto]

août 042009
 

Un vidéo clip basé sur « l’effet Droste », inspiré par une lithographie inachevée  d’Escher de 1956. Plus on va vers le centre de l’image et plus les mathématiques se compliquent. Escher étant dans l’impossibilité de finir son tableau laissa donc le centre de sa lithographie entièrement vide (voir ci-dessous). Aujourd’hui, le modèle mathématique existe et peut s’appliquer à des images en mouvement. Wild Beast, en plus d’être un excellent groupe a eu la chance d’avoir OneInThree pour réaliser son clip. L’effet est hypnotique. Reculez-vous pour le regarder.

PrintGallery

Voici le tableau d’Escher complété par ordinateur :

escher3

Un Zoom à l’intérieur de cette image :

blow3

On zoom un peu plus encore :

blow4

On continue de zoomer :

blow5

Et pour finir, le maxi zoom :

blow6

Vous comprenez maintenant pourquoi Escher n’a jamais terminé son tableau.

juil 252009
 

Si je vous parle d’un arbre musical aujourd’hui, ce n’est pas parce que  je suis devenu un écolo militant qui se défonce en écoutant de la musique créée par un geek américain qui a de la meilleure drogue que moi.  La preuve, pour composer son morceau, Diego Stocco a utilisé un  taille crayon pour modifier le son des branches et des brindilles se trouvant sur l’arbre dans son jardin. Ce sont d’ailleurs ces branches et ces brindilles  qui lui ont donné l’envie d’essayer de créer un morceau de musique en utilisant l’arbre. Il n’a pas modifié les sons, tout ce que vous entendez a été enregistré tel quel. Il a secoué les branches et les feuilles, tapé sur le tronc etc… Bon, le résultat n’est pas transcendant non plus, mais à quoi vous vous attendiez ? Il a composé sa musique en utilisant un arbre. C’est en écoutant ça qu’on se rend compte du talent des luthiers… et des compositeurs.

Pour télécharger ce morceau  gratuitement en HD.

[Behance via Vimeo]

juil 242009
 

Voici un joli clip qui date un peu maintenant mais qui est toujours aussi intrigant. Julien Lassort et Matthieu Burlot ont réalisé cette vidéo en stop motion. J’aime regarder les visages défiler, c’est sûrement pour cette raison que j’apprécie de boire un verre à la terrasse d’un bar situé dans une rue passante. Revenons à la vidéo et on peut se demander si c’est la mélodie qui se superpose aux images ou si c’est le contraire. La musique est signée Julien Fargo.

juil 152009
 

Un chanteur barbu avec un bonnet, une femme sur une moto, du Hillbilly pur et dur. J’oublie juste de préciser que le chanteur est nu, que la femme est en porte-jarretelle, que le chanteur produit une sorte de borborygme, que la femme porte des plumes et accélère sa moto avec les pieds. C’est certainement la vidéo la plus dérangeante de la semaine.