août 272009
 
Attention, certaines images peuvent choquer les âmes sensibles
Warning, this video contains some offensive images.

Une amie m’a fait découvrir ce clip de The Hickey Underworld. Elle ne m’a pas menti quand elle m’a dit qu’il était hyper créatif, (mais un brin dégueu). Plus je le revoie, plus je trouve la réalisation vraiment  bien léchée, et plus je trouve la musique excellente. Ce groupe belge sortira son premier album le 26 octobre.
Dans ce clip on peut voir un homme (Bart D’Hondt), une sorte d’ermite dans un hangar, fouiller un tas de détritus. Über-bricoleur, il se fabrique des meubles, des animaux et même des humains. Seulement, ses créations ne se comportent pas toutes comme il le voudrait. Il crée une fille nue (Lotte Troch), et un groupe de rock avec un batteur (Jimmy Wouters) qui sourit étrangement alors qu’il est trainé sur le sol.
L’idée de ce clip est signée Joe Vanhoutteghem, qui normalement réalise plutôt des publicités sous le nom de Lionel Goldstein. Il s’agit de son premier clip vidéo et vu le buzz que cette vidéo est en train de créer, je pense qu’il en fera d’autres.  Le directeur de la photographie est Nicolas Karakatsanis qui, en plus d’être photographe et publicitaire, a réalisé le clip « Mystery Bruise » de The Hickey Underworld.
Certains disent que le clip « Blonde Fire »  est provocant, dégoûtant et surtout hostile envers les lapins. Je ne partage pas leur avis. Je le trouve tout simplement dérangeant, surprenant, superbe et même poétique.
Je vous recommande également leur site, il est presque aussi barré que leur clip. [The Hickey Underworld]