sept 132009
 

Vous avez envie d’un morceau de musique bien enlevé, qui vous mette de bonne humeur le matin ou qui vous accompagne sur la route des vacances. Voici French Navy de Camera Obscura, un pur morceau de bonheur.  J’adore cette chanson. Elle parle d’une femme qui tombe amoureuse d’un marin. Je la trouve optimiste et, même si j’aime cette vidéo délicieusemement rétro, rien ne justifie la fin du clip choisie par le réalisateur Blair Young. Mais après réflexion, la fin n’est pas incohérente puisque, comme chacun sait, les marins finissent toujours par mettre les voiles. [Camera Obscura]

To Purchase their LP « My Maudlin Career » [Beggar Group]

août 272009
 
Attention, certaines images peuvent choquer les âmes sensibles
Warning, this video contains some offensive images.

Une amie m’a fait découvrir ce clip de The Hickey Underworld. Elle ne m’a pas menti quand elle m’a dit qu’il était hyper créatif, (mais un brin dégueu). Plus je le revoie, plus je trouve la réalisation vraiment  bien léchée, et plus je trouve la musique excellente. Ce groupe belge sortira son premier album le 26 octobre.
Dans ce clip on peut voir un homme (Bart D’Hondt), une sorte d’ermite dans un hangar, fouiller un tas de détritus. Über-bricoleur, il se fabrique des meubles, des animaux et même des humains. Seulement, ses créations ne se comportent pas toutes comme il le voudrait. Il crée une fille nue (Lotte Troch), et un groupe de rock avec un batteur (Jimmy Wouters) qui sourit étrangement alors qu’il est trainé sur le sol.
L’idée de ce clip est signée Joe Vanhoutteghem, qui normalement réalise plutôt des publicités sous le nom de Lionel Goldstein. Il s’agit de son premier clip vidéo et vu le buzz que cette vidéo est en train de créer, je pense qu’il en fera d’autres.  Le directeur de la photographie est Nicolas Karakatsanis qui, en plus d’être photographe et publicitaire, a réalisé le clip « Mystery Bruise » de The Hickey Underworld.
Certains disent que le clip « Blonde Fire »  est provocant, dégoûtant et surtout hostile envers les lapins. Je ne partage pas leur avis. Je le trouve tout simplement dérangeant, surprenant, superbe et même poétique.
Je vous recommande également leur site, il est presque aussi barré que leur clip. [The Hickey Underworld]
août 152009
 

Comment transformer 15 femmes en bikini en un synthétiseur géant ?

Le compositeur de musique électronique Calvin Harris est certainement un maître dans l’art d’associer les éléments qui me plaisent : de la musique, des filles en bikini et de la technologie. Le mieux, c’est que ce n’est pas n’importe quelle fille qu’il est arrivé à avoir en bikini. Non, mon bon monsieur. Il a eu des danseuses… rien que pour lui. Comment s’y est-il pris  ?  Regardez un peu comme son plan était  machiavélique et parfait.

Il explique au début de la vidéo qu’il souhaite utiliser de la peinture  conductrice pour créer un synthétiseur humain. Pour info, (et c’est là que ce mec est un génie), les filles ne sont pas en bikini pour faire jolie, mais pour éviter que les vêtement via le frottement ne coupe le circuit. Les filles se tiennent sur une sorte de tapis et quand elles touchent une autre personne reliée à un autre tapis, elles ferment le circuit et produisent un son. Pour arriver à faire de la musique ainsi, il a utilisé des danseuses (ce qui explique leur parfaite plastique). Le résultat est devant vous. Superbe.

Voici le Making of pour ceux qui n’ont toujours pas compris comment ça fonctionnait :

Dommage qu’il ne se contente que des mains et pieds comme conducteurs…

[via Gizmodo]

août 082009
 

Si vous ne connaissez pas encore Playing For Change, attendez-vous à être agréablement surpris. L’idée de Mark Johnson est simple : faire jouer ensemble des musiciens qui ne se connaissent pas, qui habitent aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe ou en Afrique, le tout sans qu’ils se rencontrent. Comment ? Il a prit son sac à dos et ses micros et il a parcouru le monde entier. Sur sa route, il a croisé divers musiciens de rue, des chorales, des artistes accomplis et il leur a demandé de jouer un morceau qu’il pourra ensuite compléter avec un autre instrument enregistré dans un autre pays, par un autre musicien. Une fois rentré chez lui, il a réuni ses enregistrements pour créer un disque sublime et des vidéos extrêmement fortes. Pourquoi fait-il ça ?

Il a créé la fondation Playing for Change. Son but est  d’essayer de rassembler par la musique. Elle se charge de fournir des infrastructures et des programmes éducatifs aux musiciens et aux communautés dans le monde.

Pour finir de vous convaincre, un autre morceau de musique intitulé Don’t Worry composé par Pierre Minetti et interprété par des musiciens du monde entier :

War/No More Trouble de Bob Marley interprété par des musiciens inconnus du monde entier (à part peut-être Bono, chanteur dans un groupe irlandais qui pourrait éventuellement remplir une salle) :

Un extrait du documentaire Playing for Change – Peace through Music :

Maintenant, vous avez peut-être envie d’acheter le CD et de faire une bonne action en même temps puisque l’argent servira à ouvrir des écoles de musique dans le monde : Songs around the World: Playing for Change.

Leur site [Playing for Change]

juil 272009
 

Vous avez peut-être déjà vu cette vidéo intitulée « Dog  Malfunction », montrant un chien couleur caramel qui aboie étrangement en se trémoussant sur un dessus de lit rayé bleu & blanc. Il est aujourd’hui à la source d’un des plus beaux mèmes de l’année.

Ma version préférée est, sans aucun doute, la version dite « Jazz », où un groupe a composé un morceau pour accompagner les aboiement frénétiques de l’animal, c’est absolument magique  :

Il existe également la version avec la bande-son d’un passage du film Bruce Almighty :

juil 252009
 

Si je vous parle d’un arbre musical aujourd’hui, ce n’est pas parce que  je suis devenu un écolo militant qui se défonce en écoutant de la musique créée par un geek américain qui a de la meilleure drogue que moi.  La preuve, pour composer son morceau, Diego Stocco a utilisé un  taille crayon pour modifier le son des branches et des brindilles se trouvant sur l’arbre dans son jardin. Ce sont d’ailleurs ces branches et ces brindilles  qui lui ont donné l’envie d’essayer de créer un morceau de musique en utilisant l’arbre. Il n’a pas modifié les sons, tout ce que vous entendez a été enregistré tel quel. Il a secoué les branches et les feuilles, tapé sur le tronc etc… Bon, le résultat n’est pas transcendant non plus, mais à quoi vous vous attendiez ? Il a composé sa musique en utilisant un arbre. C’est en écoutant ça qu’on se rend compte du talent des luthiers… et des compositeurs.

Pour télécharger ce morceau  gratuitement en HD.

[Behance via Vimeo]